What I learnt from failure

Of2.jpg

 

“L’échec n’est qu’une opportunité pour recommencer la même chose plus intelligemment.”

Henry  Ford

 

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi on entend si souvent parler de la peur de l’échec ? Pourquoi tant de personnes en ont peur (moi la première,mais promis je me soigne :P) ?  Je crois qu’il y a une telle pression,un tel engouement sur le besoin de réussite que le moindre échec est perçu comme une énorme fatalité autant par celui qui échoue que par ceux qui l’entourent.Sauf que, bien souvent on oublie deux petites choses. Uno : passer sa vie sans échouer,c’est juste impossible. Segundo : avec du recul un échec se révèle être une véritable leçon de vie.Moi,j’en ai appris trois que j’avais très envie de partager avec vous !

Did you ever wonder why we so often hear about the fear of failure? Why so many people are afraid of it (Well,I’m the first, but don’t worry I find solutions :P) ? I believe that there’s such a pressure, such a craze on the need of success so that the slightest failure is perceived as a huge fate so much by the one who have failed that by those who surround him. Nevertheless, we forget two little details. Uno : spending a life without a failure, it’s kinda impossible. Segundo: with hindsight a failure turns out to be a real lesson of life. I learnt three that I really want to share with you!

#Stop plan,start believe !

Of3

C’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire,je le sais,car jusqu’à très récemment ma seule manière de me protéger d’un éventuel échec était de ne pas croire réellement que je pouvais réaliser mes projets.En réalité,je me suis toujours montrée très organisée,depuis très jeune,j’ai toujours su ce que je voudrais faire de ma vie sauf que je planifiais sans avoir la confiance suffisante pour me dire :”T’inquiète,tu y arriveras.” C’est très paradoxal,je vous l’accorde.C’est un peu comme un coureur de marathon qui se prépare depuis des mois,qui court vers la ligne d’arrivée sans vraiment croire qu’il pourrait l’atteindre.Mon échec m’a aidé à comprendre que la confiance en soi,en ses rêves,en ses visions est la clé vers n’importe quelle arrivée.

It’s much easier to say than to make, I know it,until very recently my only way of protecting myself from a possible failure was to not believe that I could realize my projects.Actually, I am very organized, since my childhood I knew what I would to become but I planned things without having the self-important confidence to say to myself: ” Don’t worry, you will reacht it.” It’s very paradoxical, I grant you that. It’s as a marathon runner who gets ready for months, who runs towards the finishing line without believing that he could reach it. My failure helped me to understand that the self-confidence in its dreams, in its visions is the key towards any arrival.

#Don’t worry,it’s ok to fail 

of5.jpg

Avant d’échouer,comme tout le monde,j’avais une idée préconçue de l’échec.En gros,je pensais qu’un échec serait la fin de quelque chose d’énorme,qu’il n’y aurait plus de seconde chance ou encore ce solide et malheureux amalgame qui te fait croire que c’est TOI l’échec. Vous savez quoi ?! J’avais faux sur toute la ligne ! Échouer n’est pas la fin du monde,il faut arrêter de croire que la réussite a une date de péremption,bien au contraire.Alors,oui,tu as le droit d’échouer,le droit de perdre ou de te tromper c’est tout ce qu’il y a de plus humain.

Before failing, as everybody, I had a preconceived idea of failure. Roughly, I thought that a failure would be the end of something big, that there woudn’t be a second chance anymore and I still had this solid and unfortunate mix which persuades you that  YOU are the failure. You know what?! I was wrong on all the line! To fail is not the end of the world, it’s necessary to stop believing that success has a best before date, quite the opposite. Then, yes, you have the right to fail, the right to lose or to be disappointed it’s very human !

#Try again and again and again !

Of1.jpg

J’ai fini par comprendre qu’un échec a vraiment de la valeur que lorsqu’on l’utilise pour mieux rebondir.Tu ne dois pas laisser ton échec ou ta déception t’empêcher d’agir.Tant que tu es en vie et en bonne santé,qu’est-ce qui techniquement devrait te freiner dans la réalisation de tes projets ? Peu importe si tu prends  5 ou 10 ans pour les réaliser,le plus important c’est de poursuivre la course 🙂 !

I finally understood that a failure has some value only if we use it to bounce better. You should not leave your failure or your disappointment to stop you from acting. As long as you are alive and healthy, what technically should slow down you in the realization of your projects? No matter if you take 5 or 10 years to realize them, the most important it is to  run again and again 🙂 !

 

Et toi,qu’as-tu appris de tes échecs ?

 

Photograh : C’drick Fremont 

Editor : Caroline Lacoma

MakeUp artist: Nora Peter 

love full

Inspiration#1

inspiration 1

 

“Sans inspiration, pas de création qui réponde vraiment aux cris du cœur, aux mouvements de l’âme.”

(Paul Javor)

C’est en parlant de Pinterest à une amie qui ne connaissait pas cette application (#laprofane) que je pris conscience de l’importance de l’Inspiration dans ma vie.Que ce soit par la musique,la photographie ou tout simplement les gens,j’ai constamment besoin de puiser une énergie créative.Ces derniers temps,j’ai surtout jeté mon dévolu sur des univers épurés,le noir et blanc (#labase),mais aussi par la légèreté des années 70.Je crois que l’inspiration et l’art sont des choses qui se partagent alors garder tous ces trésors photographiques sur ma tablette,c’est plutôt moyen,non ?

It’s by speaking of Pinterest to a friend who did not know this application (#UnsconsciousGirl) that I became aware of the importance of the Inspiration in my life. Whether it is by the music, the photography or simply people, I constantly need to draw a creative energy. Lately, I especially set my heart on uncluttered universes, the black and the white (#ofcourseSir), but also by the thoughtlessness of the 70s. I believe that the inspiration and the art are things that must be shared,therefore to keep all these photographic treasures on my tablet, it is not really cool,isn’t it ?

a24f13d7168f476684308988070d3347

27d7ac30aeccf55a3f606207bc9f617e

1174a6538555012c6ed96fc5bb68b06c

88cfdc88af0d5d867c25eca316dc6061

574313ad7c7658f16100c4f6d89a0209

0b43c2147ed56da1158ff88f3b863018

fbb8de6ed383c930d0e6eb3029aca57b

ba7aa33d4c134ca399f9e632be7064b1

b4ac067d0df91809c40501c6248fb3e9

0e9cd26c0866e85817509e15513df207

fd2abdbfc28b0f9f164155ce97d347b0

424a7b5c43799def7b101b6d48b77a41

d1e10a160e6403eaf8f22e7b10192b95

01dc83d0901bce249dd2469fa8563585

44398b7d3aae37cf3115f3a000d83fa6

b774cc86de0ca735b3c7a66e49258fe0

f2a7a81079acfbc471e7c5caeacd6d3c

f610b133ec3f31e797433f6252c2f562

c27793373f64ce8c22287a9f7f288954

love full

 

Editorial#1 : Pretty March X “I am not my hair”

 

 

As a black woman

 

Il y a exactement une semaine,j’étais sur le point d’abandonner cette idée d’éditorial et plus précisément l’idée de commencer par ce sujet.Après tout,en parler sur mon blog qui n’est qu’une particule d’h2O dans le Pacifique Internet ne changerait pas grand chose,et puis il y a des sujets tellement plus graves,plus inquiétants,mais,quelque chose m’a empêché d’appuyer sur la touche  “supprimer” .C’était l’avant dernière épreuve du concours blanc,celle de latin.Celui qui surveillerait,un professeur,passait dans les rangs afin de distribuer les sujets.“Euh,c’est un jeune homme ou une jeune fille ?”,la jeune fille relève la tête,aucun son ne sort de sa bouche malgré la multitude de mots qui veut sortir.Il réitère sa question,son amie répond à sa place,c’est une fille,monsieur….”Ah parce qu’il…pardon,elle aurait perdu sa langue.” Une heure après ce moment,elle va aux toilettes.Elle regarde CELLE qu’elle voit dans le miroir.Oui,car messieurs,mesdames,c’est une fille qu’elle voit en face d’elle.Oui,elle a les cheveux courts,très courts même,non personne ne l’y a obligé,oui elle le vit très bien et non,elle n’est pas lesbienne….Vous l’aurez compris,cette jeune fille,c’est moi.Parler de ce sujet n’est pas chose vaine,se taire et bouillir de l’intérieur n’est pas la meilleure des solutions.C’est à ce moment que je compris qu’il était temps que je prenne position. “Je ne suis pas mes cheveux et ils ne définissent ni ma féminité ni mon orientation sexuelle,et je ne laisserai plus personne me dire le contraire.”.Oui,il est temps de me mettre debout pour moi,mais aussi pour donner voix aux autres filles….

 

khad1Sylvie 1Lo2Emmeline1Windy1My melanin 2Annie-Claude 1

“Une fille,ça porte les cheveux longs.”

“Une fille doit être comme ça,ou comme ci.Une fille doit porter ça ou ceci.Une fille aime avoir les cheveux longs.Une fille doit avoir les cheveux longs” .Cependant,le temps est venu de laisser la Femme se penser en tant qu’individu et surtout qu’elle puisse s’émanciper de ce préjugé qui condamne sa féminité à être liée à la longueur de ses cheveux. Célébrons la beauté féminine tout simplement dans sa pluralité,dans son essence,sans idées préconçues et préjugés.

 

nahida bLo3Windy2Khad2NikoEmm.jpgnah.jpg

 

“It’s in the arch of my back,   

The sun of my smile,

The ride of my breasts,

The grace of my style.

I’m a woman

Phenomenally.

Phenomenal woman,

That’s me.”

(Phenomenal Woman,Maya Angelou)

love full

Merci à Annie-Claude,Emmeline,Khad,Lauriane,Nahida,Syvie et Windy !

Kisses 2015 !

Kisses 2015

Hey !

J’écris cet article le 23 décembre mais il sera très probablement posté le 24,alors je te souhaite de Bonnes Fêtes,toi petit(e) inconnu(e) qui s’est perdu dans les fins fonds du net le jour du  Réveillon ! Il y a environ un an j’avais écris cet article qui résumait plus au moins tout ce que j’avais appris durant l’année 2015.En consultant cet article,j’ai réalisé à quel point avoir un blog c’est quelque chose d’incroyable.Relire cet article c’était comme revoir la moi de 2014…Le blog c’est comme un journal de bord,un petit carnet virtuel qu’on transporte avec soi avec lequel on grandit et qui surtout nous aide à grandir…Maintenant que j’y pense,ça me fera tout drôle de le montrer à mes enfants dans environ très très longtemps  ! Anyway,c’est avec une petite moue nostalgique ( Bon,je l’avoue écouter cette chanson ne m’aide pas vraiment ) que je m’apprête à vous dire qu’en 2015 j’ai appris que :

Que la santé,c’est…ultra important.Je dis cela parce que je ne m’en étais pas rendue compte avant mon début de rejet de greffe en février 2015.

Qu’avoir confiance en soi c’est avoir un super-pouvoir.Pour plus de détails tapez 1 ou cliquez tout simplement ici ^^

♥ Que la coupe de cheveux qui me correspond le mieux est l’ultraaa-court à la Lupita !

 Que la patience est une vertu importante…et que je commencerai à la cultiver en 2017 !

♥ Que sortir de sa zone de confort ne fait de mal à personne !

♥ Que vivre avec un chat n’était pas forcément le bon plan pour moi.(Bon je raconte ou je raconte pas ? Bon,puisque je suis déjà lancée.) Pour faire court,j’étais certaine que ma vie avec un chat se résumerait à des poils,des câlins et des miaulements nocturnes.Mais en fait,la colocation s’est révélée légèrement plus compliquée que prévu ce qui signifie que j’ai rendu le petit monstre  cette adorable boule de poils à son propriétaire exactement 48 heures après son adoption (#EtreIgnobleQueJeSuis)

 Qu’il faudrait éviter d’acheter mes bougies parfumées au bazar chinois du coin.

♥ Que j’aimais beaucoup la mode.Alors oui,je sais,pas très original ça semble même plutôt conformiste mais je crois que chacun parle de “la mode” comme il le perçoit selon sa sensibilité.J’essaie donc de partager un maximum ma vision de la mode (qui est assez intellectuelle) avec vous,petits farfouilleurs du Net.

Que vivre seule n’a rien de si effrayant.Bon,à part le mercredi soir lorsque je regarde Esprits Criminels.Là,je flippe,mais vraiment.

♥ Que l’idée de mettre des petits cœurs lorsque je fais des articles “Listes” est une très bonne idée !

♥ Qu’il est possible d’aménager une terrasse avec des palettes en bois dénichées dans le commerce.

♥ Que celui qui veut peut.Phrase très abstraite comme cela mais arrivée en prépa j’avais très peur de ne pas avoir le temps de vous écrire des petits articles (il est vrai que théoriquement je n’ai pas le temps de grand chose en prépa).Cependant,je me suis organisée (organisation à revoir d’ailleurs) pour vous écrire au moins une fois par semaine.Jusqu’à là j’y parviens plutôt bien.

Bon,je crois que c’est à peu près tout ce que j’ai appris durant cette année…Ah oui,excusez-moi l’aspect décousu de ce billet et le fait qu’il n’y aura pas de traduction en anglais pour cet article. Il est 2h47 du matin,je suis plus au moins allongée dans mon canapé-lit en écoutant The Lumineers et j’ai affreusement faim,mais je devais absolument poster ce soir/ce matin puisque je suis assez en retard dans mes publications ^^’.En tout cas, le plus raisonnable est d’aller au lit avant de frôler l’AVC.

shoot 2 pic13

tomboy 3

DSC00312

shoot2 pic25

exp3 zanita

Sunset

DSC_1776 bw

DSC00336

(#OuiJ’aimebeaucoupLesPaysagesMarins)

Ah et avant d’aller au lit,je suis très curieuse de savoir ce que,toi aussi, tu as appris durant l’année 2015 !

love full

Crédit photos : Mike Matthew et Caroline Lacoma

 

Mes 6 conseils pour rester positif !

DSC_1776 lghten

Hey ! Aloha !

Je ne vais pas vous mentir,j’ai failli supprimer le brouillon de ce post de très nombreuses fois.Etre optimiste et le rester,pour l’éternelle insatisfaite que je suis,est une lutte quotidienne voire permanente (à ma décharge,je suis en prépa ).Du coup,je ne me sentais pas de jouer “Miss Rayons de Soleil” en donnant des conseils que je n’applique que très peu.Mais pourtant,ces derniers jours j’ai eu un déclic.Non ce n’est pas un truc extraordinaire (genre la naissance en live d’un bébé panda).En fait,en me regardant devant le miroir j’ai constaté que je ne souriais pas souvent et que je manquais cruellement de positivité et d’optimisme.Depuis cet instant,j’ai décidé de mettre en place quelques conseils piochés un peu partout.Etant donné que Noël est une fête de partage,voici pour vous ! C’est cadeau !

I am not going to lie to you, I almost deleted the draft of this post of very numerous times.I am one of those persons who are never satisfied so to be optimistic is a daily struggle (in my own defense,I have to cope with difficult studies ). As a result, I did not feel myself to play ” Miss Sunshine” by giving advices which I apply hardly. But nevertheless, the latter in the daytime I had a click. No it is not an extraordinary thing (like the birth live of a baby panda).Actually by looking at me in front of the mirror, I noticed that I did not smile enough and that I was sorely lacking positivity and optimism. Since this moment, I decided to set up some advices dug up almost everywhere. I hope that these few words will help you as they help me in it.As Christmas is a period of sharing, here is for you! My gift !

#Relativiser !                                                                                                                                                                                                relaxed-Pretty Mmarch

Avec Mike (mon photographe semi-attitré ),on avait bloqué toute une après-midi afin de shooter un maximum d’images pour les articles à venir.J’avais préparé cette après-midi deux semaines à l’avance.On avait repéré les lieux,les types d’images souhaités pour tel article.Bref,une organisation digne de l’équipe GI Joe.Nous étions parvenus à faire des photos pour trois articles. Ça avançait bien.Puis,sur la route en direction d’un nouveau lieu on entend un bruit bizarre venant de la voiture : pneu crevé. On commence à paniquer,pas de roue de secours pour poursuivre les prochains shootings.Heureusement,à grand coup de miracles on arrive sur le lieu des prochaines photos (Ironie de l’histoire,ce sont celles de cet article).Photos prises,on part maintenant en direction du lieu du dernier shooting (AMEEEN !) .Et là,plus de batterie .#Bruh. Je vous raconte cette petite anecdote parce qu’à ce moment j’ai vraiment donné du sens au mot “Relativiser”.J’avais toutes les raisons de perdre mon sang-froid .Cette après-midi était mon seul créneau de disponibilité,ce moment je l’avais préparé très minutieusement et rien ne s’était passé comme je l’avais prévu.Au lieu de désespérer,j’ai listé tous les points positifs : J’avais des photos pour la majorité des articles prévus.On en a bien rigolé (bon,après que Mike ait réussi à trouver une roue neuve).Ça me fait une histoire de plus à raconter et qui sait,peut-être qu’on a eu toutes ces mésaventures afin d’éviter une autre bien plus grave. En résumé,même lorsque rien ne va comme tu le voudrais,en dédramatisant un peu,il a toujours du positif à tirer de chaque situation !

With Mike ( my semi-official photographer), we had blocked a whole afternoon to shoot a maximum of photos for articles-to-come. I had prepared it two weeks in advance. We had located places, and defined the types of images we wish for the articles. In brief, a real GI Joe’s organization .Rapidly, we had made photos for three articles. That moved forward well. Then, on the road in the direction of a new place we hear a strange noise coming from the car: flat tyre. We begin in panic, no spare wheel to pursue the next shootings. Fortunately, with big blow of miracles we arrived on the place for the next photos (Irony time, it’s the ones of this article).The photos were taken, so we left in the direction of the place of the last one shooting (ALLELUIA!) .But, low battery.#Bruh. I tell you this anecdote because at this moment I really put things in perspective.I had all the reasons for losing my cool .This afternoon was my only chance of availability.I had prepared it very minutely and nothing had passed as I had planned it. Instead of discouraging myself, I listed all the positive points: I had photos for the majority of the articles-to-come. We laughed well about it (well, after Mike managed to find a new wheel) .I have an another story to tell and who knows, maybe that we had all these misadventures to avoid an other one more tragic.In summary, even when nothing goes as you would want it, there are always positive points and a sparkle of hope !

#Etre et rester convaincu(e) de son potentiel !

beyonce2

“Là où règnent force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance,peur et doute.” Dalai-Lama

Aussi paradoxal que cela puisse paraître être en prépa me pousse à croire en mon potentiel (autant que cela me déprime parfois).Je m’explique.Lorsque nous sommes dans une situation difficile où malgré tout nos efforts les résultats ne sont pas satisfaisants,la seule chose qui nous reste est l’espoir.L’espoir que les choses iront mieux le jour suivant,que demain sera meilleur.Ainsi,croire en soi et en son potentiel alimente cette dynamique positive.Tandis que si au moindre échec ou coup dur,on se répète qu’on n’arrivera jamais à rien,il est clair que c’est ce qui se passera.Un échec ne vient jamais (ou alors très rarement) d’une incapacité propre,comme on dit “A coeur vaillant il n’y a rien d’impossible.” Quand on est assuré de son potentiel et de ses capacités à réussir,l’optimisme et la confiance sont en marche et rien ne peut vous arrêtez !  

However paradoxical it can appear, to be in preparatory school for entrance to Grandes Ecoles urges me to believe in my potential (as much as it sometimes depresses me) .I mean,when we are in a difficult situation where in spite of our efforts the results are not good enough, the only thing we have is hope. The hope that things will get better the next day, that tomorrow will be happier. So, believe in oneself and in his own potential feed this positive dynamic. Whereas if in the slightest failure or the hard blow, we repeat to ourselves that we shall never arrive at anything, it is clear that it is what will happen. A failure never comes (or then very rarely) from an incapacity, as we say “Nothing is impossible for a willing heart”.When we are insured by our potential and by our capacities to be successful,the confidence and the optimism are underway and nothing can’t stop us now !

#Se fixer des objectifs !

se fixer des objectifs

Selon moi,se fixer des objectifs est la suite logique à l’étape “Croire en son potentiel”.Le fait d’avoir un objectif a quelque chose de très intéressant et formateur car on se concentre sur le but final et non sur des petits détails qui peuvent parfois miner le moral.Avoir un but,c’est un peu comme courir un marathon.On a mal,on a chaud,on a faim et soif et pourtant on continue à courir car on est convaincu d’atteindre le point d’arrivée. Pour continuer avec l’image du marathon,quand on court pour atteindre la ligne d’arrivée,on apprend à se connaitre, et on découvre ses limites,ses forces,ses faiblesses.Lorsqu’on se concentre sur un point alors il n’y a que cela qui compte et on oublie les “Je n’y arriverai jamais” et les “J’en suis incapable”.

According to me, to set goals is the logical step after“Believe in its potential” .To have an objective is something very interesting and formative because we concentrate on the final goal and not on the small details which can sometimes sap the moral. To have a purpose, it is like running a marathon. We suffer under the sun and the rain, we are hot, we are hungry and thirst and nevertheless we continue to run because we are convinced to reach the end point. To continue with the image of the marathon, when we run to reach the finishing line, we learn to be self-aware, and we discover our limits, our strengths, and our weaknesses. When we concentrate on a point,it’s the only thing that matters therefore we forget the ” I-will-never-make-it” and  the “I can’t “.

#Sourire !

sourire keyra

“Le sourire est d’abord une décision.” Claire de Lamirande

C’est curieux mais vrai.Sourire a vraiment une fonction thérapeutique,depuis peu,j’ai pris la décision de me sourire chaque matin devant le miroir.C’est fou mais cette petite action change une journée.Lorsque je me souris je me dispose d’une certaine manière à sourire aux autres et au monde qui m’entoure.Puis,comme on dit les bonnes ondes attirent les bonnes ondes ! 

It is so curious but true. Smile really has a therapeutic function.Recently, I made the decision to smile to me every morning in front of the mirror. It is crazy but this small action can change your day. When I smile I prepare myself , to smile to the others and to the world which surrounds me. Then, as we say the good waves attract the good w*aves! So smiling is the key !**

#S’inspirer !

s'inspirer

Pour moi,positivité et création doivent rimer ensemble ! Par exemple,il m’arrive d’avoir des coups de blues au niveau du blog,ce que je fais pour y remédier est simple : je parcours des blogs sympas ou je farfouille Instagram et Pinterest.Je prends l’exemple de l’inspiration par l’image mais l’inspiration se trouve un peu partout.La musique,le cinéma,les couleurs,les passants dans la rue.Quand on est dans une démarche d’inspiration,on remarque les multitudes de possibilités que nous offre la vie ! Ainsi,plus de place pour le pessimisme mais uniquement pour la créativité !

For me, positivity and creation have to rhyme together! For example, I have sometimes knocks in my blogging life, what I’m doing to remedy it is simple : I browse nice blogs or I surf on Instagram and Pinterest. I take the example of the inspiration by the image but the inspiration is everywhere. The music, the cinema, the colors, the passers-by in the street. When we are in an initiative of inspiration, we notice the multitudes of possibilities which offers us the life! Indeed,no place for pessimism just for creativity  !

#Etre reconnaissant(e) 

happy face Pretty March

J’ai pu remarquer que les périodes où je suis de mauvaise humeur sont aussi les périodes où je manque cruellement de gratitude.Pour la nouvelle année (et puis pourquoi ne pas commencer dès maintenant !?),j’ai décidé d’adopter un nouvel état d’esprit qui se résume en un geste : Dire merci.Merci à qui ? A la vie,pour commencer.On se morfond beaucoup en pensant à ce qu’on ne possède pas ou ce que l’on n’est pas mais on oublie de profiter et d’être reconnaissant  de ce que l’on a,à l’instant T.Par exemple,c’est Noël alors on fait tous des Wish-List mais je crois que ça peut-être tout aussi chouette de faire des Thanks-List,en énumérant toutes les raisons pour lesquelles on doit dire “Merci”.Allez,je commence ! Merci pour ma famille,pour mes amis,pour mes rêves que je peux concrétiser.Merci parce que je suis en vie et mes proches également.Merci pour ce blog et merci d’être désormais plus de 10 000 à l’avoir consulté !

I was able to notice that the periods when I am in a bad mood are also the periods when I am sorely lacking gratitude. For new year (and then why do not to begin right now !?), I decided to adopt a new state of mind which consists in a single gesture : To Say thank you. Thanks to whom? To the Life, to start with. We are bored a lot by thinking of the fact that we do not possess or what we are not but we forget to take advantage and to be grateful for what we have, at the moment T.For example, it is Christmas then we make all Wish-List but I believe that it coulb be also great to make Thanks-List, by enumerating all the reasons why we have to say “Thank you” .So, I begin! Thank you for my family, for my friends, for my dreams that I can make come true. Thank you because I am alive and my close friends also. Thank you for this blog and thank you for being from now on more than 10 000 to have consulted it!

 

 

love full

Sources photos : Mike Matthew et Web

 

Bloguer,une stratégie de combat ?

prettymarch desk

Hey ! What’s up ?

Décidément,j’ai de plus en plus de mal avec les phrases introductives.Bon,allez je le prendrais comme ça vient ! 

Durant mes deux mois d’absence,j’ai eu le temps de cogiter sur pas mal de sujets d’article,mais celui que je vais aborder n’était pas prévu,du moins,pas pour tout de suite.Ce qui m’a décidé est un mail que j’ai reçu hier.En gros,c’est le genre de mail qui fait la promo d’un article qui délivre les “clés” afin d’avoir plus de succès dans la blogosphère…”Ne plus être ignoré(e)” .Alors,par curiosité,je clique sur le lien qui mène à l’article et je commence ma lecture.Plus j’avance dans ma lecture,plus je suis révoltée et inquiète.Evidemment,ce n’est pas la première fois que je lis ce genre d’articles et pour être tout à fait honnête, à un moment donné je ne lisais pratiquement que ce type d’articles.Je crois que mes deux mois d’absence m’ont permis de prendre du recul,c’est pour cela que j’étais si mal à l’aise en lisant le dit article.Je veux dire,qui a décrété qu’un blog réussi était forcément un blog qui croulerait sous les abonnements,qui tournerait à 1 000 visites par jour ? 

Selon cet article,une des clés du succès blogosphique (#vivelenéologisme) est de se rapprocher des “grands blogueurs” pour qu’ils fassent de la pub ou encore de mettre en scène des émotions pour attirer la compassion du lecteur,pour “tenir le lecteur”.Sérieusement,depuis quand bloguer est devenu une perpétuelle stratégie de combat afin de gagner en popularité,en followers,en reconnaissance ? Pourquoi faire la différence entre “grands blogueurs”,”petits blogueurs” ? D’ailleurs,qu’est-ce qu’être petit ou grand dans ce monde virtuel ?

Il y avait une idée principale qui revenait tout au long de l’article à savoir “le drame de ne pas avoir beaucoup de lecteurs”.J’ai souvent pu remarqué que ce soit sur la blogo ou sur YouTube,cette phobie d’être peu lu ou peu regardé.C’est une peur que je comprends puisque je suis passée par là.Mais à trop se soucier d’être vu ou lu,on en oublie une chose : le plaisir de faire ce qu’on aime. 

Selon moi,ce type d’article plus que d’aider,encourage le blogueur à remettre son blog en cause,à se dévaloriser.Je ne trouve pas normal qu’un soit-disant blogueur connu se permette de nous “suggérer” “d’écrire de manière stratégique et d’arrêter d’écrire des articles que personne ne lira.” .A cela,j’ai envie de répondre “Ok,mais si ce type d’article me fait du bien ? Je dois oublier mon bien-être dans l’unique but d’être plus connue ?! Non,merci.”

J’ai créé mon blog dans le but de m’exprimer,d’écrire,de partager mais je veux être lucide et honnête,à un moment donné j’étais vraiment déçue de ne pas voir les statistiques de mon blog  exploser comme certaines tellement que j’en oubliais la raison principale de mon inscription sur WordPress . Je n’avais même plus envie d’écrire car je me disais “A quoi bon puisque ça ne changera pas tellement les statistiques…” Mais,heureusement,j’ai réalisé que cette démarche était stupide.Je suis blogueuse,pas comptable,je ne suis pas là pour faire des “chiffres”,je suis là pour partager,pour écrire,m’exprimer.En plus,je suis nulle dans toutes ces stratégies plus compliquées les unes que les autres.Alors,à défaut de ne pas être la Bill Gates du blogging,je continue à écrire ce qui me plait sans culpabiliser de ne pas avoir ramené 100 nouveaux lecteurs ce mois-ci.

Je voulais surtout écrire à tout/es ces blogueuses/blogueurs (oui,messieurs,je pense aussi à vous ^^) qu’on met dans la case des “petit(e)s blogueurs”,ou qui désespèrent de ne pas avoir beaucoup de lecteurs ; sachez que vous n’êtes pas “petits” que votre blog a de l’importance  et que votre travail compte que vous ayez 10,20 ou 30 vues par mois. Ecrivez ce que vous aimez,partagez et soyez fiers de vous autant que possible,car,selon moi c’est ça la meilleure des stratégies.

des bisous

Nouveautés et autres trucs de ce genre….

PrettyMarch ,picture 1

 

Hello joli monde !

Au moment où j’entame cet article,il est 22:56,je suis sur mon lit et mon corps tout entier crie :“Yé souis fatigué!” (Oui,mon corps a un accent mexicain…Et oui,c’est tout à fait normal.).Le truc c’est que je n’arrive pas à dormir,la rentrée arrive (Désolé poussin,mais il faut se faire une raison.) et je psychote sur mon entrée en prépa.Du coup pour penser à un autre chose,je me suis dit qu’écrire un petit billet sur les nouvelles choses qui sont arrivées dans ma vie durant ces vacances pourrait être le bon plan.En plus,ça tombe bien puisque,je cite ce charmant être qui me fait office de petite sœur: “T’aime trop raconter ta vie sur ton blog à des inconnus.”.Oui charmant,c’est cela.

Non sérieusement,pour une fois que j’ai des trucs plutôt sympas à raconter de mes vacances ! Par exemple,saviez-vous que :

-Je me suis coupée les cheveux.Mais genre,court.Très court.Yes,I did it ! Les raisons de ce gros changement capillaire sont multiples Je compte en parler en détail dans un autre article.Au début,ça m’a fait bien drôle ce gros changement.Cependant c’est fou comme une coupe de cheveux peut vous faire gagner en confiance et vous faire voir la vie autrement !

-D’ici septembre je vivrais dans “mon premier petit chez moi”.Je vais étudier dans une autre ville et je n’avais pas très envie d’aller à l’internat,du coup c’était l’occasion d’expérimenter la vie étudiante dans toute sa splendeur ! J’ai vraiment (vraiment) hâte d’y vivre.En fait,c’est un mélange entre appréhension et excitation.D’ailleurs,j’ai envie de vous faire un petit home tour si j’ai le temps une fois que j’y serais installée.Bon,ce “Home Tour” ne sera pas très long puisque la maison n’est pas super grande,budget étudiant,oblige. En attendant,je me tracasse la tête à trouver THE décoration.

-Je travaille dans un cabinet dentaire.Alors non,je ne me suis pas réveillée un beau matin avec une passion pour les dents.En fait,c’était prévu que je m’amuse durant le mois de juillet et qu’en août je travaille pour faire des sous.Donc c’est un peu par hasard que je me suis retrouvée dans un cabinet dentaire.Au début,c’était déprimant d’aller bosser à 7h30 mais j’ai fini par apprécier,à vrai dire,je trouve ça plutôt sympatoche.

-Je me suis mise à la Bossa Nova.Non ce n’est pas un sport (D’ailleurs,je tenais à vous le dire solennellement : Je ne suis pas une sportive.Voilà,s’est dit.) .En fait,je parle de la musique “Bossa Nova” qui est une musique traditionnelle brésilienne.J’ai très envie de partir au Brésil et l’immersion par la musique,je trouve ça assez sympa.D’ailleurs,une des raisons pour lesquelles j’aime bien me lever tôt ces derniers temps et que je peux profiter des premiers rayons de soleil en écoutant Tom Jobim.

-Je travaille pour un magazine lifestyle nommé Focus.Oui,je sais,c’est géant ! Je ne sais pas trop comment vous raconter cela.En fait,j’ai rencontré les rédacteurs en chef lors du défilé d’Ayden (vous savez la créatrice de mode que j’ai interviewé).Je ne saurais pas trop comment vous détailler mais on s’est assez vite bien entendu.Je leurs ai dit que j’ai un blog,on a échangé nos numéros et de fil en aiguille,je leurs ai envoyé mon premier article mardi.Résumé de cette histoire : croyez-en vos rêves,saisissez les opportunités qui s’offrent à vous !

-J’ai un assistant maintenant.Rassurez-vous,je ne suis pas devenue une diva ultra prétentieuse qui prend un assistant juste pour la forme.En vrai,c’est un ami qui a proposé de m’aider à m’organiser dans mes publications étant donné la charge de responsabilités qui tombera sur ma pauvre tête d’ici septembre.Avec cette explication,ça fait tout de suite moins diva mais plutôt manchote incapable de s’organiser toute seule comme une grande fille.

-Je suis devenue fan de Nina Simone.J’étais déjà follement amoureuse du mythique “Feeling Good” ,cependant lorsque j’ai lu qu’ils allaient bientôt sortir un biopic de sa vie prochainement,  j’ai voulu découvrir l’univers de cette grande dame de la soul. Et c’est sans surprise que la puriste que je suis est tombée sur le charme de ces chansons justes waouh.

-J’ai succombé à la folie Instagramique.Eh ouais eh ouais,j’ai désormais Intagram.Pour l’instant,je n’ai pas beaucoup de “followers” (d’ailleurs n’hésitez pas à vous abonner,plus on est de fous plus on rit 😉 !).Au bout de mon bilan,d’un mois sur Instagram je suis carrément en amour (comme disent nous amis les québécois) devant des photos inspirantes et ultra créatives .D’ailleurs : Tadaaa !

 

Bien bien,mon corps à l’accent mexicain a gagné.Je suis actuellement aussi sexy qu’un nouveau-né surricate ! Par conséquent,je m’en vais dormir.Mais avant que je n’oublie : qu’est-ce que ces vacances t’ont apporté ? Quoi de neuf pour toi ? J’attends tout ça en commentaire ! 

prettymarchpicture2

prettymarch focus

Quincy_Jones_-_Big_Band_Bossa_Nova

 

prettymarch pciture 4

 

instaprettymarch_2 (1)

Nina_Simone_1965

instaprettymarch_2 (2)

 

 

des bisous