J’ai rencontré pour vous#5 : Fashion Wi TV

Hey hey !

Ce que j’aime avec les “J’ai rencontré pour vous” c’est cette possibilité de découvrir des univers inspirants et uniques,le petit plus c’est que je peux les partager avec vous ! Aujourd’hui,on se retrouve avec la Team de Fashion Wi TV,une joyeuse bande de youtubeuses afro-caribéennes qui ont dédié leur chaîne à la mode,la beauté et les hauls tout ça sous  un fond west-indies et girly ! Avant cet interview,je regardais leurs vidéos et étais séduite par leur vision de la mode et leur fraîcheur à l’écran.Gros plan sur ces caribbean girls hyper-connectées !

What I like with the J’ai rencontré pour vous it’s this possibility of discovering inspiring and unique universes, the little extra it’s that I can share them with you! Today, we meet the Team Fashion Wi TV, a joyful band of afro-Caribbean youtubeuses who dedicated their channel to MakeUp,Fashion and lifestyle all this behind a west-indian and girly background ! Before this interview, I watched their videos and was attracted by their vision of  fashion and their freshness in the screen. Close-up on these caribbean hyper-connected girls!

“Nous sommes sur des territoires au carrefour de multiples influences qui font la singularité de la mode caribéenne.”

 

fwi1b(à gauche Iza,à droite Annojah) 

-Hello,alors,qui constituent la team Fashion WITV ?                                                                                                                Fashion WiTv c’est Iza (qui vit à Miami) Annojah et Mo’ (en Guadeloupe aussi maintenant).

-D’où sont partis l’envie et le concept Fashion WITV ?                                                                                                               L’envie est commune. On était cinq amies au départ qui partageaient leurs astuces, leurs trouvailles ou désillusions make up, style, etc . Mo a d’abord présenté cette idée de chaîne à Coraly, et Annojah qui était déjà rédactrice à l’époque pour Kreyol Fashion Addict (by Véronique Guillaume) avait son concept de FwiTv; Fwi like fruit en créole, like free, like french west indies, like finally fashionWitv, un concept résolument caribéen. On est finalement trois sur Fashion Wi Tv.

 -De quoi parle votre chaîne ?
On parle MakeUp, Hair, Fashion et Island life (lol). Même si on n’aborde pas toujours des thématiques propre à chez nous, il y a toujours quelques choses qui rappelle que “nou sòti la nou sòti”, soit par le lieu où on tourne, soit par notre façon de parler, ou bien entendu les créateurs qu’on présente.

fwi2

-En quoi est-il important de faire vivre la mode guadeloupéenne ?  Nous sommes sur des territoires au carrefour de multiples influences qui font la singularité de la mode caribéenne. L’insularité de nos terres ne permet souvent pas de faire connaitre les talents qui s’y cachent et qui méritent d’être connus. A notre petite échelle on essaye de mettre en avant le travail de ces artistes; bien évidemment on a une grande propension à présenter des créateurs de la Guadeloupe et d’Haïti du fait de nos origines, c’est toujours plus facile de parler de ce qu’on connait le mieux.

 

(à gauche Annojah,à droite Mo’)

“C’est pouvoir mettre ce qui nous plaît peu importe le regard de l’autre.”

 

-Justement,quelle est votre vision de la mode ?    A vrai dire le mot “mode” n’est pas un terme qu’on aime dans son sens premier. On est avant tout des filles qui aiment s’habiller, qui aiment le maquillage et qui aiment la créativité mais sans forcement suivre la mode,suivre la tendance.  C’est sûr qu’on la subit tous des fois même sans le vouloir mais ce que nous on adore c’est pouvoir mettre ce qui nous plaît peu importe le regard de l’autre.

fwi4b

(Mo) : Je mets ce que j’aime sans me soucier des autres, la seule limite est juste une question de morphologie. Les gens ont toujours peur d’oser sous prétexte qu’en Guadeloupe on va “mal te regarder” but who cares? Si quelque chose me plaît, je l’achète c’est tout.
(Iza) : Comme je le dis souvent je n’ai pas de style (défini), j’aime tantôt porter des choses classiques, tantôt plus ethniques, tantôt plus rock,  j’aime pouvoir porter ce que j’aime sans avoir à être classée dans un genre, who loves boxes?!
(Annojah)Comme les copines je porte ce que j’aime même s’il est vrai que dans mon cas même si je ne saurais pas le définir, j’ai un style “constant”. Plus jeune j’ai d’abord chercher à être à l’aise et j’ai toujours eu un faible prononcé pour les choses colorées et originales même si j’apprécie m’habiller en noir des fois (pas seulement parce que ça amincit,lol) mais j’aurais toujours un élément coloré ou de “bold”.
La mode c’est d’abord et avant tout se faire plaisir.

“J’aime pouvoir porter ce que j’aime sans avoir à être classée dans un genre, who loves boxes?!”

 

-Des icônes mode qui vous inspirent ?

(Mo): Rihanna, Solange (qui selon Annojah me ressemble, elle l’appelle ma jumelle) (Annojah: non mais c’est vrai vous avez la même bouche, bref!), Kim Kardashian depuis qu’elle est avec Kanye (Annojah: euh really?!?) et deux autres filles qui sont moins connus Lashontae Heckard qui a un style TomBoy et Tanaya Henry qui a un style assez classique mais toujours on point, très bien fait.
(Annojah): Solange j’adore son style, qui en jette sans qu’elle en fasse des tonnes, après sans surprise pour les gens qui me connaissent Erykah Badu parce que c’est une artiste qui n’a pas de styliste, elle s’habille absolument seule et selon moi elle a déjà porté tous les styles pensables et inimaginables et tout ça toujours en étant absolument fantastique (fanatisme,quand tu nous tiens), elle est même précurseur de certains styles. De moins connu mais she’s an icône for me, la maman d’Iza parce que je pense qu’elle m’a naturellement encouragé dans l’amour de l’accessoire (j’adore les accessoires) comme elle dit tu peux porter un vêtement à 10 $ mais ton combo accessoires can make u feel like a million dollar baby!
(Iza): Personne en particulier parce que je suis éclectique, donc je pioche un peu à droite à gauche mais sinon ma maman.
fwi6(Iza)

 

-Une vidéo que vous avez aimé le plus tourner ?  (Iza) : Celle tournée en Haïti. J’aime bien le concept de vlog.   (Mo) : La vidéo make up avec Stéphanie (our girl from Antigua) et j’ai aimé tourné le haul parce qu’on a bien ri. (Annojah) : Pas une vidéo en particulier mais je préfère tourner les vidéos où je ne suis pas seule, je suis trop “slow motion” pour être intéressante seule lol. J’ai bien aimé le girls of blaze, le haul et une vidéo que j’avais tourné avec Iza au Noel dernier mais que je n’ai pas réussi à monter, arf . Je m’amuse toujours avec elles, c’est plus fun!

Mo'(Mo’)

-Si vous étiez un accessoire ?   (Mo)  Des chaussures! (Iza) Pas vraiment un accessoire mais definitly un jeans.(Annojah) : Euh…une bague! mais une grosse bague originale (je ne quitte jamais la maison sans bague, ça m’habille lol)

Iza(Iza)

 

fwi3 b-Trois mots que vous associez au mot “Fashion” Freedom,Originalité,Art

-Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui a du mal à assumer son style ?    Y aller crescendo, commencer par une pièce et petit à petit affirmer son style et surtout ne pas se soucier des autres, mais en essayant de porter ce qui sied à  sa morphologie. Be yourself, stay true to you.

-Quels sont projets à venir pour Fashion WITV ?  Hmm….De continuer, peut-être (lol)… Sinon on a discuté d’une version couchée (blog écrit) pour une question de commodité et de régularité de contenu mais on est encore en discussion. On aimerait bien pouvoir aussi exprimer plus notre créativité (même si on mettra toujours en lumière celle des autres), et aussi développer le concept “cheap and chic” !

 

“Be yourself, stay true to you.”

 

Pour suivre la Team Fashion WITV,c’est par ici / Go following The Fashion WITV Team here :

Instagram  et YouTube 

love full

 

Kisses 2015 !

Kisses 2015

Hey !

J’écris cet article le 23 décembre mais il sera très probablement posté le 24,alors je te souhaite de Bonnes Fêtes,toi petit(e) inconnu(e) qui s’est perdu dans les fins fonds du net le jour du  Réveillon ! Il y a environ un an j’avais écris cet article qui résumait plus au moins tout ce que j’avais appris durant l’année 2015.En consultant cet article,j’ai réalisé à quel point avoir un blog c’est quelque chose d’incroyable.Relire cet article c’était comme revoir la moi de 2014…Le blog c’est comme un journal de bord,un petit carnet virtuel qu’on transporte avec soi avec lequel on grandit et qui surtout nous aide à grandir…Maintenant que j’y pense,ça me fera tout drôle de le montrer à mes enfants dans environ très très longtemps  ! Anyway,c’est avec une petite moue nostalgique ( Bon,je l’avoue écouter cette chanson ne m’aide pas vraiment ) que je m’apprête à vous dire qu’en 2015 j’ai appris que :

Que la santé,c’est…ultra important.Je dis cela parce que je ne m’en étais pas rendue compte avant mon début de rejet de greffe en février 2015.

Qu’avoir confiance en soi c’est avoir un super-pouvoir.Pour plus de détails tapez 1 ou cliquez tout simplement ici ^^

♥ Que la coupe de cheveux qui me correspond le mieux est l’ultraaa-court à la Lupita !

 Que la patience est une vertu importante…et que je commencerai à la cultiver en 2017 !

♥ Que sortir de sa zone de confort ne fait de mal à personne !

♥ Que vivre avec un chat n’était pas forcément le bon plan pour moi.(Bon je raconte ou je raconte pas ? Bon,puisque je suis déjà lancée.) Pour faire court,j’étais certaine que ma vie avec un chat se résumerait à des poils,des câlins et des miaulements nocturnes.Mais en fait,la colocation s’est révélée légèrement plus compliquée que prévu ce qui signifie que j’ai rendu le petit monstre  cette adorable boule de poils à son propriétaire exactement 48 heures après son adoption (#EtreIgnobleQueJeSuis)

 Qu’il faudrait éviter d’acheter mes bougies parfumées au bazar chinois du coin.

♥ Que j’aimais beaucoup la mode.Alors oui,je sais,pas très original ça semble même plutôt conformiste mais je crois que chacun parle de “la mode” comme il le perçoit selon sa sensibilité.J’essaie donc de partager un maximum ma vision de la mode (qui est assez intellectuelle) avec vous,petits farfouilleurs du Net.

Que vivre seule n’a rien de si effrayant.Bon,à part le mercredi soir lorsque je regarde Esprits Criminels.Là,je flippe,mais vraiment.

♥ Que l’idée de mettre des petits cœurs lorsque je fais des articles “Listes” est une très bonne idée !

♥ Qu’il est possible d’aménager une terrasse avec des palettes en bois dénichées dans le commerce.

♥ Que celui qui veut peut.Phrase très abstraite comme cela mais arrivée en prépa j’avais très peur de ne pas avoir le temps de vous écrire des petits articles (il est vrai que théoriquement je n’ai pas le temps de grand chose en prépa).Cependant,je me suis organisée (organisation à revoir d’ailleurs) pour vous écrire au moins une fois par semaine.Jusqu’à là j’y parviens plutôt bien.

Bon,je crois que c’est à peu près tout ce que j’ai appris durant cette année…Ah oui,excusez-moi l’aspect décousu de ce billet et le fait qu’il n’y aura pas de traduction en anglais pour cet article. Il est 2h47 du matin,je suis plus au moins allongée dans mon canapé-lit en écoutant The Lumineers et j’ai affreusement faim,mais je devais absolument poster ce soir/ce matin puisque je suis assez en retard dans mes publications ^^’.En tout cas, le plus raisonnable est d’aller au lit avant de frôler l’AVC.

shoot 2 pic13

tomboy 3

DSC00312

shoot2 pic25

exp3 zanita

Sunset

DSC_1776 bw

DSC00336

(#OuiJ’aimebeaucoupLesPaysagesMarins)

Ah et avant d’aller au lit,je suis très curieuse de savoir ce que,toi aussi, tu as appris durant l’année 2015 !

love full

Crédit photos : Mike Matthew et Caroline Lacoma

 

Fashion Post : C’était 2 heures avant le défilé.

Ffashionp PrettyMarch

Hey lovers !

Je fais les choses complètement à l’envers,je sais.A vrai dire,ça fait des lustres que je voulais poster cet article mais les aléas de la vie et le début de vacances (#Youpiii)  m’ont fait retardé la date de publication.Enfin,on se retrouve aujourd’hui avec quelques clichés pris 2 heures avant  le défilé d’Ayden.Je suis plutôt casanière et ne sors pas beaucoup,cependant lorsque je suis invitée à un événement important je m’évertue à créer tous mes fantasmes mode.Pour la première fois,ce soir-là j’ai osé la petite robe blanche moulante que j’ai accessoirisée avec mon kimono-d’amour-que-j’aime trouvé à KIABI.Je voulais quelque chose de plutôt élégant et sexy,en fait en faisant les boutiques je n’avais qu’un terme en tête “James Bond Girl”.Peut-être que c’était dû au fait que je n’avais pas pu aller voir Spectre au cinéma,en tout cas,le lieu se prêtait bien à mon petit délire Hollywoodien.Puis,histoire de faire deux pierres d’un coup,je me dis que cette tenue peut aussi se porter pour les fêtes et peut en inspirer certaines ! Si c’est le cas ça me ferait bien plaisir ! 

I make things completely back to front, I know. To tell the truth, it’s been a long time that I wanted to post this article but risks of everyday life and the beginning of holidays (#Yaaay) made me delayed the date of publication. Finally, here for you clichés taken 2 hours before Ayden’s fashion show .I am stay-at-home girl and do not go out a lot, however when I am invited in an importing event I make every effort to create all my fashion fantasies. For the first time, this evening I dared the small skin-tight white dress which I accessorized with my “kimono-d’amour-que-j’aime” found at KIABI.I wanted something elegant and sexy.Actually by going shopping I had that only motto in head “James Bond Girl “  . It may due to the fact that I could not go to see the Last James Bond in the cinema, in any case, the place lent itself well to my little Hollywood frenzy dreams. Then, just to kill two birds with one stone,I think that this outfit can also work for the Christmas Days and can inspire some girls and women ! If it is the case that I will be so pleased of it !

“Mister Goldfinger,
Pretty girls beware of this heart of gold
This heart is cold.” (Goldfinger,James Bond 1964)

 

FashionP3

FashionP4

FashionP1

FfashionP2

 

Inspirés de la tenue/Inspired from the outfit :

Kimono KiabiShop Here

kimono sheIn

Shop here

robe moulante SheIn

Shop here

robe dentelle

Shop Here

love full

Crédit photos : Ludovic LOLIA

Mes 6 conseils pour rester positif !

DSC_1776 lghten

Hey ! Aloha !

Je ne vais pas vous mentir,j’ai failli supprimer le brouillon de ce post de très nombreuses fois.Etre optimiste et le rester,pour l’éternelle insatisfaite que je suis,est une lutte quotidienne voire permanente (à ma décharge,je suis en prépa ).Du coup,je ne me sentais pas de jouer “Miss Rayons de Soleil” en donnant des conseils que je n’applique que très peu.Mais pourtant,ces derniers jours j’ai eu un déclic.Non ce n’est pas un truc extraordinaire (genre la naissance en live d’un bébé panda).En fait,en me regardant devant le miroir j’ai constaté que je ne souriais pas souvent et que je manquais cruellement de positivité et d’optimisme.Depuis cet instant,j’ai décidé de mettre en place quelques conseils piochés un peu partout.Etant donné que Noël est une fête de partage,voici pour vous ! C’est cadeau !

I am not going to lie to you, I almost deleted the draft of this post of very numerous times.I am one of those persons who are never satisfied so to be optimistic is a daily struggle (in my own defense,I have to cope with difficult studies ). As a result, I did not feel myself to play ” Miss Sunshine” by giving advices which I apply hardly. But nevertheless, the latter in the daytime I had a click. No it is not an extraordinary thing (like the birth live of a baby panda).Actually by looking at me in front of the mirror, I noticed that I did not smile enough and that I was sorely lacking positivity and optimism. Since this moment, I decided to set up some advices dug up almost everywhere. I hope that these few words will help you as they help me in it.As Christmas is a period of sharing, here is for you! My gift !

#Relativiser !                                                                                                                                                                                                relaxed-Pretty Mmarch

Avec Mike (mon photographe semi-attitré ),on avait bloqué toute une après-midi afin de shooter un maximum d’images pour les articles à venir.J’avais préparé cette après-midi deux semaines à l’avance.On avait repéré les lieux,les types d’images souhaités pour tel article.Bref,une organisation digne de l’équipe GI Joe.Nous étions parvenus à faire des photos pour trois articles. Ça avançait bien.Puis,sur la route en direction d’un nouveau lieu on entend un bruit bizarre venant de la voiture : pneu crevé. On commence à paniquer,pas de roue de secours pour poursuivre les prochains shootings.Heureusement,à grand coup de miracles on arrive sur le lieu des prochaines photos (Ironie de l’histoire,ce sont celles de cet article).Photos prises,on part maintenant en direction du lieu du dernier shooting (AMEEEN !) .Et là,plus de batterie .#Bruh. Je vous raconte cette petite anecdote parce qu’à ce moment j’ai vraiment donné du sens au mot “Relativiser”.J’avais toutes les raisons de perdre mon sang-froid .Cette après-midi était mon seul créneau de disponibilité,ce moment je l’avais préparé très minutieusement et rien ne s’était passé comme je l’avais prévu.Au lieu de désespérer,j’ai listé tous les points positifs : J’avais des photos pour la majorité des articles prévus.On en a bien rigolé (bon,après que Mike ait réussi à trouver une roue neuve).Ça me fait une histoire de plus à raconter et qui sait,peut-être qu’on a eu toutes ces mésaventures afin d’éviter une autre bien plus grave. En résumé,même lorsque rien ne va comme tu le voudrais,en dédramatisant un peu,il a toujours du positif à tirer de chaque situation !

With Mike ( my semi-official photographer), we had blocked a whole afternoon to shoot a maximum of photos for articles-to-come. I had prepared it two weeks in advance. We had located places, and defined the types of images we wish for the articles. In brief, a real GI Joe’s organization .Rapidly, we had made photos for three articles. That moved forward well. Then, on the road in the direction of a new place we hear a strange noise coming from the car: flat tyre. We begin in panic, no spare wheel to pursue the next shootings. Fortunately, with big blow of miracles we arrived on the place for the next photos (Irony time, it’s the ones of this article).The photos were taken, so we left in the direction of the place of the last one shooting (ALLELUIA!) .But, low battery.#Bruh. I tell you this anecdote because at this moment I really put things in perspective.I had all the reasons for losing my cool .This afternoon was my only chance of availability.I had prepared it very minutely and nothing had passed as I had planned it. Instead of discouraging myself, I listed all the positive points: I had photos for the majority of the articles-to-come. We laughed well about it (well, after Mike managed to find a new wheel) .I have an another story to tell and who knows, maybe that we had all these misadventures to avoid an other one more tragic.In summary, even when nothing goes as you would want it, there are always positive points and a sparkle of hope !

#Etre et rester convaincu(e) de son potentiel !

beyonce2

“Là où règnent force intérieure et confiance en soi disparaissent méfiance,peur et doute.” Dalai-Lama

Aussi paradoxal que cela puisse paraître être en prépa me pousse à croire en mon potentiel (autant que cela me déprime parfois).Je m’explique.Lorsque nous sommes dans une situation difficile où malgré tout nos efforts les résultats ne sont pas satisfaisants,la seule chose qui nous reste est l’espoir.L’espoir que les choses iront mieux le jour suivant,que demain sera meilleur.Ainsi,croire en soi et en son potentiel alimente cette dynamique positive.Tandis que si au moindre échec ou coup dur,on se répète qu’on n’arrivera jamais à rien,il est clair que c’est ce qui se passera.Un échec ne vient jamais (ou alors très rarement) d’une incapacité propre,comme on dit “A coeur vaillant il n’y a rien d’impossible.” Quand on est assuré de son potentiel et de ses capacités à réussir,l’optimisme et la confiance sont en marche et rien ne peut vous arrêtez !  

However paradoxical it can appear, to be in preparatory school for entrance to Grandes Ecoles urges me to believe in my potential (as much as it sometimes depresses me) .I mean,when we are in a difficult situation where in spite of our efforts the results are not good enough, the only thing we have is hope. The hope that things will get better the next day, that tomorrow will be happier. So, believe in oneself and in his own potential feed this positive dynamic. Whereas if in the slightest failure or the hard blow, we repeat to ourselves that we shall never arrive at anything, it is clear that it is what will happen. A failure never comes (or then very rarely) from an incapacity, as we say “Nothing is impossible for a willing heart”.When we are insured by our potential and by our capacities to be successful,the confidence and the optimism are underway and nothing can’t stop us now !

#Se fixer des objectifs !

se fixer des objectifs

Selon moi,se fixer des objectifs est la suite logique à l’étape “Croire en son potentiel”.Le fait d’avoir un objectif a quelque chose de très intéressant et formateur car on se concentre sur le but final et non sur des petits détails qui peuvent parfois miner le moral.Avoir un but,c’est un peu comme courir un marathon.On a mal,on a chaud,on a faim et soif et pourtant on continue à courir car on est convaincu d’atteindre le point d’arrivée. Pour continuer avec l’image du marathon,quand on court pour atteindre la ligne d’arrivée,on apprend à se connaitre, et on découvre ses limites,ses forces,ses faiblesses.Lorsqu’on se concentre sur un point alors il n’y a que cela qui compte et on oublie les “Je n’y arriverai jamais” et les “J’en suis incapable”.

According to me, to set goals is the logical step after“Believe in its potential” .To have an objective is something very interesting and formative because we concentrate on the final goal and not on the small details which can sometimes sap the moral. To have a purpose, it is like running a marathon. We suffer under the sun and the rain, we are hot, we are hungry and thirst and nevertheless we continue to run because we are convinced to reach the end point. To continue with the image of the marathon, when we run to reach the finishing line, we learn to be self-aware, and we discover our limits, our strengths, and our weaknesses. When we concentrate on a point,it’s the only thing that matters therefore we forget the ” I-will-never-make-it” and  the “I can’t “.

#Sourire !

sourire keyra

“Le sourire est d’abord une décision.” Claire de Lamirande

C’est curieux mais vrai.Sourire a vraiment une fonction thérapeutique,depuis peu,j’ai pris la décision de me sourire chaque matin devant le miroir.C’est fou mais cette petite action change une journée.Lorsque je me souris je me dispose d’une certaine manière à sourire aux autres et au monde qui m’entoure.Puis,comme on dit les bonnes ondes attirent les bonnes ondes ! 

It is so curious but true. Smile really has a therapeutic function.Recently, I made the decision to smile to me every morning in front of the mirror. It is crazy but this small action can change your day. When I smile I prepare myself , to smile to the others and to the world which surrounds me. Then, as we say the good waves attract the good w*aves! So smiling is the key !**

#S’inspirer !

s'inspirer

Pour moi,positivité et création doivent rimer ensemble ! Par exemple,il m’arrive d’avoir des coups de blues au niveau du blog,ce que je fais pour y remédier est simple : je parcours des blogs sympas ou je farfouille Instagram et Pinterest.Je prends l’exemple de l’inspiration par l’image mais l’inspiration se trouve un peu partout.La musique,le cinéma,les couleurs,les passants dans la rue.Quand on est dans une démarche d’inspiration,on remarque les multitudes de possibilités que nous offre la vie ! Ainsi,plus de place pour le pessimisme mais uniquement pour la créativité !

For me, positivity and creation have to rhyme together! For example, I have sometimes knocks in my blogging life, what I’m doing to remedy it is simple : I browse nice blogs or I surf on Instagram and Pinterest. I take the example of the inspiration by the image but the inspiration is everywhere. The music, the cinema, the colors, the passers-by in the street. When we are in an initiative of inspiration, we notice the multitudes of possibilities which offers us the life! Indeed,no place for pessimism just for creativity  !

#Etre reconnaissant(e) 

happy face Pretty March

J’ai pu remarquer que les périodes où je suis de mauvaise humeur sont aussi les périodes où je manque cruellement de gratitude.Pour la nouvelle année (et puis pourquoi ne pas commencer dès maintenant !?),j’ai décidé d’adopter un nouvel état d’esprit qui se résume en un geste : Dire merci.Merci à qui ? A la vie,pour commencer.On se morfond beaucoup en pensant à ce qu’on ne possède pas ou ce que l’on n’est pas mais on oublie de profiter et d’être reconnaissant  de ce que l’on a,à l’instant T.Par exemple,c’est Noël alors on fait tous des Wish-List mais je crois que ça peut-être tout aussi chouette de faire des Thanks-List,en énumérant toutes les raisons pour lesquelles on doit dire “Merci”.Allez,je commence ! Merci pour ma famille,pour mes amis,pour mes rêves que je peux concrétiser.Merci parce que je suis en vie et mes proches également.Merci pour ce blog et merci d’être désormais plus de 10 000 à l’avoir consulté !

I was able to notice that the periods when I am in a bad mood are also the periods when I am sorely lacking gratitude. For new year (and then why do not to begin right now !?), I decided to adopt a new state of mind which consists in a single gesture : To Say thank you. Thanks to whom? To the Life, to start with. We are bored a lot by thinking of the fact that we do not possess or what we are not but we forget to take advantage and to be grateful for what we have, at the moment T.For example, it is Christmas then we make all Wish-List but I believe that it coulb be also great to make Thanks-List, by enumerating all the reasons why we have to say “Thank you” .So, I begin! Thank you for my family, for my friends, for my dreams that I can make come true. Thank you because I am alive and my close friends also. Thank you for this blog and thank you for being from now on more than 10 000 to have consulted it!

 

 

love full

Sources photos : Mike Matthew et Web

 

…Au défilé “Ethnicity” de Glam Ethnik !

Ayden catwalk prettymarch

Hi lovers !

Il y a tout juste une semaine,j’assistai à la présentation de la seconde collection de Glam ETHNIK,jeune marque prometteuse dont Ayden était venue nous parler sur le blog 6 mois plus tôt ! Elle avait,durant les grandes vacances,organisé un premier défilé à la Créole Beach Hôtel,malheureusement faute de moyens,je n’avais pas pu vous montrer tout ça ! Heureusement,pour cette deuxième représentation je me suis bien rattrapée car cette fois-ci,j’étais carrément au backstage avec le staff et les mannequins.Anyway,je suis surtout là pour vous parler de cette seconde collection !

Just one week ago, I attended the presentation of the second collection of Glam ETHNIK, a young and promising mark whom Ayden had come speak to us on the blog 6 months earlier! During the summer holidays, she had organized a first fashion show at the Creole Beach Hôtel, because of lack of ways, I did not have been able to show you all of this! Fortunately, for this second representation I caught well because this time, I was downright in backstage with the staff and the models. Anyway, I am especially there to speak to you about this second collection!

GE8 pm

océanne 2 pm

cynthia 1pm

chamelee pm

J’ai profité d’être aux backstages pour sonder l’essence de cette nouvelle collection.Par ailleurs,si je devais la résumer en une phrase,il est clair que pour moi cette nouvelle capsule s’adresse à l’Afro-Muppie originale,classe et moderne.Afro-Muppie qui ici, se décline de la nana urbaine à la romantique chic en passant par la party girl.

I took advantage to be in backstage to feel the spirit of this new collection. Besides, if I had to summarize it in a sentence, it is clear that for me this new capsule is intented to the original, classy and modern Afro-Muppie. Afro-Muppie who here,means the urban girl,the romantic and of course the party girl.
océanne 1 pm
Catwalk pm color
GE1 black
GE4
sophie pm

Je l’avoue mon coup de cœur va tout de même aux tenues de la première collection,mais celle-ci à ce je ne sais quoi d’attirant,sans doute ce coté  accessible que je recherche tant dans une marque.En fait,c’est du prêt-à-porter mais Haute Couture.Glam ETHNIK ce sont des coupes classiques mais efficaces et des motifs plus originaux,plus affirmés.Je tenais vraiment à vous présenter le travail d’Ayden car sa marque a ce plus qui je ne retrouve pas souvent : elle s’adresse aux Girls Next Door ! En fait,ici on a une girl next door sublimée qui porte ses fringues et pas le contraire.Pep’s,audace,personnalité.…Trois mots qui doivent,selon moi,refléter la femme et que j’ai plutôt retrouvé ici.

 I must confess,my crush goes  to the outfits of the first collection, but this one stays really attractive, doubtless thanks to this accessibility  which I look for so much in a mark.Actually,it is ready-to-wear clothing  and Fashion Design at the same time. Glam ETHNIK means classic but effective silhouettes and more original, more asserted motives. I was pretty anxious to present you the work of Ayden because her mark has this “plus” which I do not often find : she dedicated her mark to the Girls Next Door! Indeed, here we have a sublimated girl next door who wears her clothes and not the opposite. Pep’s, boldness, personality …. Three words which, according to me, reflect the woman and that I rather found here.

GE2

dd1 pretty march

Il y a ici des tenues que je pourrais facilement porter et toi ?                                                                                            There are here dresses which I could easily wear,what about you?

Retrouvez Ayden ici/ Find Ayden here :

Son Facebook et son Instagram

love full

Crédit photos : Ludovic LOLIA et Rémy RAMIN 

 

 

 

J’ai rencontré pour vous #4 : Punch Coco de “Foodez-moi la paix !”

 

FDLP (3)

Hey hey hey !

Je me répète mais Instagram est mon réseau social coup de cœur,en plus d’y trouver énormément d’inspirations,j’y rencontre des personnes aux projets vachement intéressants ! C’est comme cela que j’ai fait la connaissance de Punch Coco,une jeune femme antillaise expatriée en France qui vit depuis peu de sa grande passion : la cuisine ! Elle a crée son site où elle poste régulièrement des idées de recettes simples et gourmandes s’adaptant à tous les goûts ! Mais chut,je n’en dis pas plus ! Gros plan sur cette rencontre foodesque !

 -Qui se cache derrière Foodez-moi la Paix ?                                                                                                                                            

Mon prénom est Ingrid. Je suis née et j’ai grandi en Guadeloupe avec ma mère, ma grande sœur et mon petit frère. J’ai eu un parcours ‘classique’ en terminale L. J’allais en cours mais ça ne m’intéressait quetrès peu. Je me suis mise à vendre des Cupcakes aux élèves. Et ma seule obsession était de régler un gros problème : Qu’est-ce que j’allais manger à midi ? Sérieusement,j’ai tout de même réussi à tourner le cours d’Histoire Géo en Histoire du Sushi, tout de même! Sans grande surprise j’ai lamentablement raté mon bac. Après cet échec, j’ai décidé de me réinscrire dans des écoles l’année suivante. Je ne voulais pas d’elles et elles non plus, ne voulaient pas de moi. Au fond de moi je savais que c’était tant mieux.Je me retrouvais souvent devant cuisine TV avec mon chien sous les jambes. Je m’ennuyais ferme et j’avais faim. J’ai donc commencé à faire des mixes d’un peu n’importe quoi dans la cuisine. Tout ingrédient qui me passait sous la main était cible d’un test d’au moins 5 minutes pour savoir s’il allait passer à la casserole ou pas.Après quelques mois passés à m’ennuyer et à cuisiner, j’ai commencé une formation de perceur que j’ai dû quitter après deux semaines car on m’annonçait que j’allais être Au Pair à Londres.Arrivée là bas, j’ai vraiment pu développer mes capacités. Je faisais principalement des gâteaux mais aussi des repas pour ma famille d’accueil. Un jour, j’ai découvert qu’une école de cuisine à proximité était gratuite pour les moins de 19 ans. J’en avais 18. C’était l’opportunité de ma vie. J’ai accepté et j’ai quitté la famille pour m’installer chez ma sœur qui habitait elle aussi à Londres à ce moment-là.

Pendant 1 an j’ai appris à cuisiner. Ma chef était rude. Mais juste. Je lui en serais toujours reconnaissante.

Après cette année là. J’ai dû déménagé. J’avais choisi l’Allemagne mais malheureusement pleins de choses ont fait que je ne pouvais plus y rester. Je suis donc revenue en France où j’ai travaillé en cuisine. Et j’y suis maintenant depuis 2 ans, même si cela devrait changer très bientôt !

 -Dans ton site, tu parles d’une “révolte” qu’on qualifiera de “culinaire”… Quel a été le déclic ? 

Je crois que le déclic a été quand j’ai du vivre seule. Je voyais mes potes privilégier les produits de mauvaise qualité parce que leur porte – feuille ne leur permet pas autrement. Mais c’est faux ! J’ai découvert qu’on pouvait faire plein de choses avec moins de 10 euros. Oui, moins cher qu’un MacDo. Il faut changer ça. Je veux révolutionner le temps où les jeunes sans beaucoup de ressources sont obligés de manger des pâtes et du beurre car ils n’ont pas, ou ne se donnent pas les moyens de faire autre chose.

-Tu dis dans ta présentation faire de la “création… Récréation”.Explique-nous cette phrase.                      

Cuisiner, pour moi ce n’est pas une corvée. Sauf quand c’est contre mon gré (j’aime pas être forcée). J’aime être préparée un minimum, c’est normal.Sinon tout est fait en freestyle, d’où “Récréation”. Je ne me prends pas au sérieux, mais je fais de mon mieux pour me rapprocher du plat que je visualise. Je crée tout en m’amusant. Pour moi c’est une certaine manière de m’exprimer, c’est aussi le seul moment où je suis réellement concentrée et ça me fait du bien.

punch coco

 

-Phénomène normal,lorsqu’on quitte le nid familial on a tendance à manger n’importe quoi,n’importe comment et ce,n’important quand. Aurais-tu des astuces/conseils pour manger sain,bien et pour pas cher? 

– Bien manger pour pas cher, c’est facile. Pour moi ce n’est qu’une question de quantité. Par exemple, si vous achetez une carotte et une patate pour manger le soir. Cela ne vous reviendra à presque rien. Et vous pourrez en faire n’importe quoi ! Revoyez vos quantités et préférez les produits frais, on ne le dira jamais assez !

-Il y a t-il un plat pour lequel tu serais prête à vendre père et mère ? 

Malheureusement.. Je n’ai pas qu’un seul plat pour lequel je vendrais ma famille entière. J’aime presque tout, je ne suis pas vraiment difficile. Ce sont simplement certaines associations qui seraient susceptibles de me faire grimacer. Cependant j’ai vraiment des plats qui me feraient envie, tel que le Dombré-Ouassous de ma mère. Et aussi les galettes de Kassav’ au Coco, le Blaff de poisson, les langoustes grillées, les haricots et queues de cochon… Si je continue, je pourrais plus m’arrêter!

-Manger “Vegan” est l’une des dernières tendances culinaires qui touche de plus en plus de jeunes. Aurais tu des idées de plats végétariens? 

Je ne suis pas végétarienne et je ne pense pas pouvoir m’y mettre vraiment un jour,c’est vraiment trop dur pour moi. Cependant j’ai vécu pendant 1 an avec deux personnes qui ne me proposaient que du vert à manger !
Je me suis retrouvée à devoir expliquer pourquoi il y avait une carotte géante dans mon sac, à un douanier à l’aéroport en rentrant de Guadeloupe, ha ha ha !
Sinon niveau idées,il y a la :

Pizza Mozza-Tomates-Roquettes, pour ceux qui l’aiment bien fat.
 Le gratin d’Aubergines et Tomates, pour toute la fratrie.
  Les pâtes aux brocolis et pignons de pin, pour les délicats.

-Comment t’inspires-tu afin de trouver des recettes ou en innover certaines?

 Je passe mes journées entières à regarder des plats. Cependant je ne fais jamais ce que je vois dans un magazine ou sur un site de cuisine par exemple, ou bien c’est très très rare. Je n’arrive pas à suivre les recettes. Je fonctionne vraiment à l’intuition et à l’odeur. Mes plats arrivent par flash. Il se peut que je me reveille à 3h18 du matin car j’ai eu un flash. Je dessine mon plat et je me recouche.

-Dernière question,tes conseils de base pour les nuls en cuisine (comme moi) ?

Choisissez vous un couteau. Normalement à Ikéa il y en a pour moins de 15 euros pour des couteaux robustes et qui coupent vraiment, vraiment très bien. On en utilisait même dans certaines cuisines où j’ai travaillé.
– Salez et poivrez ce que vous faite. L’assaisonnement c’est important afin de relever ses plats. Lorsque vous faites des pâtes par exemple. Versez un peu d’huile d’olive et un peu de sel.
-Achetez des légumes frais pour 1 personne, pas 10. Arrêtez les conserves (sauf le Cassoulet de la belle Chaurienne, désolé j’en suis fan)! Plus sérieusement les légumes frais, vous pouvez les acheter individuellement, vous êtes pas obligés d’en prendre 1 kg et les laisser pourrir dans votre placard par la suite.
-Privilégiez de l’huile d’olive, c’est bien meilleur que l’huile végétale. Le prix est un peu élevé, mais c’est un investissement, vous n’aurez pas à le faire avant un moment. Sauf si vous vous acharnez dessus à chaque utilisation !

 

(Magret de canard sauce à l’orange. Purée : ChouFleur/Gingembre, Butternut/Colombo. Panais caramélisé au romarin et carottes nouvelles glacées. )FDLP (2)Cheesecakesanglantpunch coco nourriture 6FDLP

Si comme moi,vous avez été séduits par l’univers culinaire simple et frais d’Ingrid,n’hésitez pas à la suivre sur:

Son site WEB  et  Sa page FACEBOOK

 

love full